L’aventure a commencé et on est déjà un peu rincés 😉

Récit d’aventure #1

Voilà, dans trois mois, nous partirons sur notre bateau avec nos filles pour une grande aventure à la voile et autour du monde ! 

Le départ de la Mini Transat 2021 le 26 septembre marquera le vrai point de départ de notre projet puisque nous avons été retenus pour une mission d’accompagnement et de sécurité sur la course. Nous veillerons donc sur la flotte et porterons assistance aux concurrents si besoin. La Mini transat, c’est une course mythique en solitaire sur des bateaux de 6,5 m (des coques de noix très toilées, ambiance karting des mers ;-)). Une première escale est prévue aux Canaries et le final en Guadeloupe courant novembre.

Une fois cette première belle traversée accomplie, le reste sera à construire, en tricotant avec les conditions météos et le contexte sanitaire. L’aventure c’est justement de réussir à ne pas trop prévoir en avance.

Si vous êtes sur ce blog, c’est peut être que vous avez envie d’en savoir un peu plus sur notre projet. Pas facile de se lancer dans l’écriture de nos récits en ce moment pour la simple et bonne raison que nous sommes vraiment en plein « chantier ». C’est le chantier dans tous les sens ;-). Pour bien comprendre, revenons quelques mois, voire quelques années, en arrière.

Zaï Zaï, c’est le nom que nous avons donné à notre projet. Nous, c’est Anne-Laure et Gwénolé Gahinet. Nous avons deux petites filles : Julie (4 ans) et Cléo (2,5 ans). Nous sommes passionnés de sports de glisse en tous genres et émerveillés par les océans et les grands espaces ; nous rêvons depuis une dizaine d’années de faire un grand voyage à la voile en famille.  En 2017, nous prenons conscience assez brutalement que la vie sur Terre est gravement menacée à moyen terme. Pour préparer le monde à cette menace nous pensons qu’il est nécessaire d’apprendre à travailler, consommer, éduquer et voyager différemment. Nous tentons d’expérimenter certaines choses dans notre quotidien personnel et via nos projets professionnels mais on sent que l’on a besoin d’un projet un peu plus « radical », l’occasion de faire une pause, s’aligner et prendre le temps de vivre en famille.

Voilà pourquoi nous avons choisi de précipiter notre projet et acheter un bateau pour nous lancer vraiment dans l’aventure.

Nous avons cherché, cherché, cherché, et encore cherché le bateau idéal, qui n’existe pas évidemment ;-). Nous avons trouvé un Eclipse 472, un catamaran de 47 pieds en bois époxy de 2009 pour lequel nous avons eu un vrai coup de cœur. Il a eu une vie sympathique mais une construction et un entretien carrément approximatifs… Bref, on a eu envie de lui refaire une santé et de lui donner de l’amour… pas très raisonnable mais on a signé !

A partir de là, tout est allé très vite :

  • Gwénolé ramène le bateau de Martinique avec ses amis Vincent et Antoine. Je vous passe les détails, mais une préparation fin aout début septembre en plein cagnard, une traversée en course-poursuite avec les cyclones sur un bateau peu (ou pas) fiabilisé n’ont pas été de tout repos. Gwéno est un grand optimiste et la bonne humeur était de mise. Vous pouvez découvrir ici les petites vidéos d’Antoine (aka, le jeune) qui a filmé cette traversée.
  • Le bateau rentre en chantier en octobre 2020 pour 6 mois théoriques, qui se transforment rapidement en 9 mois. Un article sera dédié plus tard à la rénovation du bateau. A l’heure où nous vous écrivons, le bateau devrait être mis à l’eau fin juillet.
  • Nous décidons de vendre notre maison pour vivre pleinement notre aventure (et surtout la financer !). Nous venons tout juste de la quitter.
  • Le bateau, autrefois nommé Cyflotin, est rebaptisé Zaï Zaï, rattaché au port de Lorient ! Petite victoire pour nous qui détestons l’administratif. Dommage parce que pour vivre cette aventure, il faut en passer par beaucoup beaucoup beaucoup d’administratif ;-).

Nous voulons vivre pleinement une aventure en famille et à la voile, en repensant notre façon de consommer, travailler, éduquer, voyager. Sacré challenge pour nous de ralentir un peu, de mettre en première ligne notre épanouissement personnel avant notre réussite professionnelle. C’est évident que les deux sont un peu liés. Il va falloir trouver le juste équilibre parce qu’on a qu’une vie et qu’elle passe sacrément vite ! Et si notre expérience peut inspirer alors tant mieux.

En bref, ces derniers mois, nous ne dormons pas beaucoup, nous sommes heureusement beaucoup aidés par nos parents et épaulés/conseillés par nos amis, sans qui nous ne pourrions pas dormir du tout ! Le chantier ne se ferait pas sans l’aide de tout un tas de personnes extras, et nous aurions pu nous séparer 10 fois si nous n’étions pas aussi déterminés, et soudés.;-)

Aujourd’hui, nous sentons que la lumière est au bout du tunnel et que nous allons enfin pouvoir sortir de notre sas de compression pour vivre pleinement avec nos filles et à la voile. Les blagues et les moments festifs nous ont permis de tenir jusque-là ; nous remercions donc nos familles, nos amis et surtout nos filles pour leur patience !

Nous avons très envie de faire suivre nos aventures mais nous n’avons besoin de prendre le temps de bien le faire. Nos récits seront parfois en texte comme ici, en vidéo (parce qu’on aime bien faire des petits montages;-) et en capsules audios, voire même en bd ou en peinture ;-).

Oui, nous faisons beaucoup de smileys ;-). Probablement parce que nous souhaitons que ces récits racontés soient conviviaux et légers.

Si vous souhaitez nous suivre, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter.

Si vous avez des questions, vous pouvez nous adresser un email hello@aventure-zaizai.fr.

A très bientôt,

Anne-Laure et Gwénolé

Julie et Cléo, qui subissent un peu tout ça mais sont très heureuses, semble-t-il, de partir vivre en mer et n’ont qu’une hâte, c’est de rejoindre le pays de Vaiana.

Nos précédentes aventures

Menu